Fin de saison oblige, petit retour en arrière en 7 épisodes pour dresser le bilan de l'exercice 2020-2021. Deuxième volet : le match le plus marquant de l'année. 
 
En faisait le tour des joueurs, le match aller contre Le Havre (victoire 82-67) ressort. "Ce n'est pas parce que c'était le derby, personnellement je n'en ai rein à faire, mais on savait que c'était un match important et on a eu une équipe sur le terrain et une équipe sur le banc, se souvient Aurélien Rigaux, meneur. C'est ce match qui m'a le plus marqué parce que pendant un moment, on s'est demandé sur le terrain : mais il vient d'où ce boucan ? On s'est rendu compte que ça venait de notre banc. Et ça nous a aidé, comme lorsque le public nous pousse."
 
Idem pour Bryson Pope ou encore pour Moïse Diamé. "On n'avait qu'une défaite avant ce match, mais il y avait comme une petite croyance comme quoi on gagnait mais pas forcément face à des équipes de haut de tableau. Et le fait d'avoir gagné, de déployer une défense très agressive, ça nous a donné davantage de confiance dans ce qu'on faisait."
 
Pour sa part, Jérémy Ricard-Dordigo retient le match à Chartres, après la "claque" contre Saint-Vallier à domicile. Jeremiah Mordi se souvient lui du match à Kayserbserg...
 
Retrouvez les réactions des joueurs en vidéo, dans le deuxième épisode de la mini-série, bilan de fin de saison :