Coach adjoint de l'équipe première du Caen Basket Calvados de 2014 à 2017, Eric Béchaud est de retrour en Normandie. Il assistera Fabrice Courcier au cours de la saison 2020-2021.

Donnez lui les clés... Eric Béchaud connaît la maison. « L'avantage pour commencer l'entraînement quand on pourra reprendre, c'est que je sais où sont cachés les ballons », s'amuse l'ancien coach assistant du CBC, dans un grand sourire qu'il est loin d'avoir perdu. Depuis trois ans, il avait élu domicile dans la Drôme, où il était, la saison passée, sur le banc de Saint-Vallier (Nationale 1), dans la peau du deuxième assistant.

Ancien cadre technique au Comité du Calvados, il a également été responsable technique de l’Avant-Garde Tain-Tournon, avant de rejoindre Saint-Vallier.

« Début avril, les dirigeants m'ont demandé si j'étais partant pour revenir au club et bosser avec Fabrice... Je n'ai pas réfléchi très longtemps. Le CBC, c'est tellement de bons souvenirs ! » En trois saisons à Caen, Eric a notamment connu les montées de 2015 en Nationale 1 et de 2017 en Pro B. « Ce Palais des sports en fusion lors des matchs de playoffs ou dans les rencontres clés en fin de saison, ça restera à jamais dans mon esprit ».

"BJ Monteiro, Fabien Omont, Philippe Da Silva..."

Au-delà des titres, Eric se souvient de groupes avec des « supers gars. BJ Monteiro, Fabien Omont, Philippe Da Silva et j'en oublie plein d'autres. Pour bosser, avancer, construire un projet... c'était du très costaud ! ». Alors qu'aucune date de reprise de l'entraînement n'a encore été fixée, Eric Béchaud apporter toute son expérience, sa bonne humeur et son professionnalisme pour permettre au CBC de viser le plus haut possible.

Formateur reconnu, Eric Béchaud n'oublie pas non plus la jeunesse. « J'ai toujours eu un œil sur les performances des gamins et sur ce qui se passe dans leur équipe. Le plaisir de jouer, d'appartenir à un club... bref, je suis ravi de revenir au CBC ! »

Quant à Fabrice Courcier, Eric Béchaud est impatient de commencer à travailler avec lui. « Nous sommes de la même génération. Il a un super parcours de coach et je serai bien sûr à sa dispo pour qu'il bosse dans les meilleures conditions et que l'équipe se retrouve performante le plus rapidement possible ».