Blessé depuis novembre dernier, le capitaine du CBC, Gaëtan Clerc, revient peu à peu sur les parquets. On vous donne de ses nouvelles en cette mi-février 2020. Interview.

Comment vas-tu ?
Gaëtan Clerc : Je vais plutot bien, fruster d'être sur le côté en des temps difficiles et de ne pas pouvoir aider l'équipe mais elle réagit plutôt bien à cette période avec beaucoup de blessés. Mais il faut être patient
 
Qu'as tu fait pour te soigner depuis ton dernier match ?
J'ai joué mon dernier match le 20 novembre et j'ai essayé pas mal de choses. Des infiltrations, des fortes doses de médicaments (corticoïde, morphine etc..) et rien ne marchait vraiment. Donc l'opération était inévitable puisque la douleur était toujours très présente. Je me suis fais operé le 20 décembre.
Trois semaines d'immobilisation casi totale à la suite de l'opération, avec juste un peu de marche. Et j'ai attaqué la kiné et la réathlètisation assez rapidement.
 
Où en es-tu de ta reprise ? Combien de temps vas-tu encore devoir patienter avant de reprendre l'entraînement ?
La reprise se passe plutôt bien. J'ai fait un travail de cardio assez rapidement avec le kiné. J'ai dépassé les six semaines de cicatrisation nécessaires après l'opération, donc je peux avancer un peu dans la reprise sportive. J'ai recommencé à courir normalement depuis peu de temps.
Je fais du tirs depuis quelque temps maintenant. Je régule beaucoup l'intensité des exercices. Je suis les directives du staff médical qui fait un super boulot. Je fais vraiment étape par étape.
C'est difficile de se projeter parce que la progression n'est pas linéaire. La reprise de l'entraînement se fera progressivement. D'abord des échauffements avec l'équipe puis reprendre les contacts progressivement.
 
Dans le cas où le protocole de reprise se passe au mieux, quand peut on espérer te voir reprendre la compétition ?
Je ne veux pas trop me prononcer sur le retour exact, car ce n'est pas une science exacte. Mais sans trop m'avancer, je devrais être présent pour le premier match de la deuxième phase, même si ça peux évoluer dans les deux sens.
La reprise des échauffements et des entraînements sans contact avec l'équipe devrait arriver assez rapidement. Je l'espère en tous cas.
J'ai hâte de reprendre, le plus vite possible pour reprendre le rythme des matchs et le sentir à l'aise. Je fais tout pour. Je ne m'avance pas trop de manière intentionnelle pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
 
Comment as-tu vécu la victoire au Havre ?
J'ai vécu la victoire du Havre comme un gros soulagement car on a réussi à battre une équipe du top 5 dans un contexte pas favorable. Les gars n'ont rien lâché et ils ont fait preuve de beaucoup de caractère. Cela prouve que cette équipe est capable de tout.
L'objectif initial reste le même de toutes façons. Ca reste une superbe victoire qui va regonfler un peu la confiance.
 
Un petit mot au sujet du groupe. Comment le vois-tu évoluer ?
La montée directe, on le sait, sera très très compliquée... Maintenant, il y a les playoffs au mois de mai avec un huitième de finale et un quart de finale, sur un weekend et sur un match sec.
Donc on va tout faire pour bien figurer en deuxième phase. Gagner le plus de matchs possible contre de bonnes équipes de l'autre poule, mais surtout progresser en tant qu'équipe.
Réintégrer tous les blessés, travailler physiquement pour arriver dans la meilleure forme possible en playoffs et avoir le meilleur classement possible pour avoir l'avantage du terrain en playoffs.
Cela peut-être un énorme avantage d'avoir un palais des sports rempli pour les matchs couperets où la saison se jouera réellement.
 
>> Découvrez le pack spécial Saint-Valentin pour le CBC-Vanves du 14 février