Le CBC s'est incliné à Angers, mardi 10 décembre 2019 (78-70), pour le compte de la 15e journée de Nationale 1.
 
Même avec les meilleures intentions, il n’est jamais facile de jouer sur le parquet d’un leader. Surtout quand celui-ci vient d’encaisser un revers d’un point. L’Etoile lançait sa partie idéalement (5-0, 2’, puis 9-4, 4'), avant que nos Cébécistes ne parviennent à se rapprocher sur deux paniers de suite de Willima Pfister (11-10, 6’). Sur un panier de Soriah Bangura, le CBC passait même devant (13-14, 7’), avant que les trois dernières minutes ne soient complètement dominées par les Angevins (23-14, 10’).

Dans le deuxième acte, les locaux gonflaient encore leur avance à +15 (33-18, 14’ ; puis 35-20, 16'). C’était avant que Caen ne se rapproche un peu (38-28, 18’). Malgré les efforts consentis, les hommes de Fabrice Courcier rentraient avec 12 points de retard au vestiaire (42-30, 20').

Belle fin de match

La suite n’était guère plus simple. Angers ne faisait aucun cadeau. Il fallait s’arracher sur chaque ballon en défense derrière pour pouvoir se projeter vers l’avant. C’est ce que faisait par exemple Bryson Pope, avec une bonne interception suivie d’un panier de Brice Piérard derrière (48-36, 24’). Puis Maurice Acker y aller de son 3-points avant de signer un autre panier de plus près (50-41, 26’). Les gars travaillaient dur pour revenir au score. William Pfister assurait notamment au lancer-franc (53-46, 28’). Mais Angers scorait dans la foulée par deux fois par Tresnak (57-46, 29’). Et le leader de terminer fort sur un 3-points (60-48, 30’).

De quoi abattre nos caennais ? Certainement pas. Ils signaient un 5-0 dès l’entame du dernier quart-temps par Gide Noel (60-53, 32’). Mais encore une fois, l’Etoile gardait ses distances (66-55, 34’). L’écart allait alors être maintenu jusqu’à la fin de la partie, malgré de nouveaux efforts de nos Caennais (69-61, 37’) et même 69-74 (38'), mais Angers restait solide jusqu'au bout (78-70, 40').
 
Nos Caennais ont désormais trois jours pour préparer leur prochain match. Ils reçoivent Bordeaux vendredi 13 décembre, 20h), au Palais des sports. L'occasion de revoir un certain Sébastien Cape à Caen.
 
 
A lire également