Gries-CBC (66-73) : la première manche pour Caen

Le Caen Basket Calvados a remporté ce samedi 9 mai la première manche du premier tour des playoffs contre Gries (66-73).

Dès lors que le coup d'envoi est donné, rien n'est simple. Qui plus est lors d'un match aller de playoffs. Les Caennais ont encore pu l'expérimenter ce samedi soir sur le parquet de Gries. La partie démarrait fort avec un 3-points alsacien, auquel Etienne Plateau répondait parfaitement (3-3). Le mano a mano commençait seulement, et s'est longtemps poursuivi dans le premier acte, notamment quand Borsis Renaux inscrivait lui aussi un tir primé pour donner un point d'avance aux siens (14-15, 8'). Mais Gries terminera finalement le premier quart avec un point d'avance (20-19).

Clairement les Cébécistes savaient alors qu'il fallait proposer une meilleure défense à l'adversaire pour espérer quelque chose de positif au crépuscule de cette rencontre. Les consignes bien suivies d'Hervé Coudray par le groupe bas-normand permettaient aux Cébécistes de contenir les Alsaciens à 11 points inscrits dans le deuxième quart-temps. Cette plus grande rigueur défensive n'empâchait pas pour autant les Caennais de marquer, à l'image de Florian Diesnis qui dès son entrée en jeu collait alors un 3-points très important (22-29, 14'), suite à un très bon rebond de Ian Caskill parti le chercher hors de l'air de jeu. Mais Gries revenait à quatre points avant que Philippe Da Silva inscrive à son tour un tir de loin tout aussi précieux (31-38). Les deux équipes regagnaient alors les vestiaires sur ce score.

L'adresse extérieure a servi

Après la pause, les Alsaciens inscrivaient les deux premiers points, imités par Philippe Da Silva puis par Bryson Pope (33-42, 22'). Les Alsaciens s'accrochaient et revenaient alors à six longueurs, juste avant qu'Etienne Plateau n'expédie un 3-points salvateur dans un temps faible pour les Caennais (38-47, 26'). Le CBC ne s'échappait pas pour autant. La bataille restait serrée et Gries n'était jamais bien loin (42-48). Camille Eleka manquait deux lancer-francs avant de bien se rattraper sur un cost to coast (42-50), et avant qu'Etienne Plateau n'enquille un nouveau tir de loin (42-53). Il s'en fallait alors de peut pour que l'avance ne continue de grimper, mais sur deux contres, les Verts revenaient bien dans la partie (48-55, 30'), juste avant la fin du troisième quart.

Deux points de Boris Renaux mettaient alors tout de suite les Caennais dans le sens de la marche, avant que Bryson Pope ne s'arrache pour faire gonfler le score du CBC (48-59) et même rapidement (48-62, 33'). Pendant un temps, les deux équipes peinaient à marquer, mais un nouveau 3-points d'Etienne Plateau mettait Caen à l'abri (53-65), suivi d'un panier de Slobodan Ocokoljic (53-67). +14 en faveur des Caennais, plus gros écart de la partie. Mais l'écart se réduisait à +9 (63-71, 38'). Caen devait rester vigilant. Philippe Da Silva conservait bien le ballon pour égrainer le temps et inscrire un lancer-franc (63-72), avant un dernier 3-points adverse (66-73).

Dans ce premier tour des playoffs, le CBC mène donc sa série 1-0 contre Gries. Il faudra encore gagner un match contre cette même équipe alsacienne pour monter en Nationale 1. Les Cébécistes feront tout pour que se soit le cas, vendredi 15 mai (20h), à l'occasion du match retour.

Gries-CBC : 66-73 (20-19 / 11-19 / 17-17 / 18-18)
La marque pour le CBC : Pope 9, Renaux 5, Diesnis 3,  Da Silva 4, Eleka 5, Omont 2, Plateau 12, Ocokoljic 17, Giaimo 7, Caskill 9