Le CBC sera en N1 la saison prochaine

Vainqueur de Gries 83-71 au match retour des Playoffs ce vendredi 15 mai, le Caen Basket Calvados a obtenu le précieux sésame derrière lequel il courait depuis 16 ans.

La soirée commençait bien avec deux points de Philippe Da Silva pour commencer. Puis Caen menait 6-2 (4'). Raphaël Giamo réussissait dans la foulée un shoot difficile sous le panier avant de rentrer un autre lancer-franc (13-6, 5'). Camille Eleka faisait lever tout le Palais sur un alley oop avant de réussir deux shoots à 3-points (21-10). Fabien Omont concluait le premier acte par deux points (23-12).
 
Après la pause, les Caennais restaient dans le ton pour mener 28-14, mais Gries limitait les dégâts en signant quatre points de suite. Mais deux unités de Philippe Da Silva permettait à Caen de gérer son match. Puis deux points de Camille Eleka poussait Gries à prendre un temps mort (34-18). Fabien Omont donnait alors 16 points d'avance aux siens (36-20, 18'). La mi-temps était atteinte sur le score de 38 à 24.

La fête pouvait commencer
Au retour des vestiaires, les Caennais peinaient quelque peu pour retrouver un peu d'adresse. Gries en profitait pour reduire l'écart 38-28. Philippe Da Silva soulageait un peu tout son monde à la faveur d'un 3-points (43-30, 23').  Mais en face, les Alsaciens restaient efficaces (47-37). Heureusement, Etienne Plateau répondait bien sûr deux actions (49-37), avant d'expédier un 3-points (52-39). Camille Eleka permettait aux siens de souffler encore un peu plus sur un shoot de près (56-41, 28') avant que Fabien Omont ne suive de loin (58-43). Bryson Pope filait au panier pour donner 16 points d'avance aux siens. Mais bien rattrapé par deux Alsaciens, il ne pouvait conclure (62-48).

Boris Renaux en solo ouvrait le compteur des Cébecistes dans le dernier acte (65-50, 32'). Un gros travail de Fabien Omont permettait aux blancs de signer leur plus gros écart depuis le début du match (68-50). Un peu de flottement permettait à Gries de réduire l'écart à 12 points à nouveau, mais un tir primé de Florian Diesnis donnait à nouveau de l'air aux Caennais 75-62. Gries ne reviendra pas. Dans la dernière minute et dans un Palais en ébullition, la fête pouvait commencer. La Nationale 1 venait d'ouvrir ses portes au CBC.

La marque pour le CBC : Omont 15, Eleka 14, Plateau 13, Da Silva 13, Ocokoljic 10, Caskill 6, Giaimo 5, Renaux 4, Diesnis 3


L'actu du CBC sur Twitter

CBC-Gries (83-71) - 15 mai 2015 - Playoffs 2015