Vitré a pris sa revanche

Vainqueur au match aller, le Caen Basket Calvados n'est pas parvenu à battre une deuxième fois Vitré cette saison. Les hommes d'Hervé Coudray se sont inclinés d'un tout petit point (70-71).

Comme il est désormais de tradition au Palais des Sports pour les matchs à domicile du CBC, le public était débout jusqu'à ce que les locaux inscrivent leur premier panier. Et les spectateurs n'eurent pas besoin d'attendre longtemps pour voir le CBC ouvrir son compteur. Les Caennais étaient dans le ton, faisant valoir une défense bien en place qui poussait les visiteurs à aller au bout des 24 secondes sans marquer, à deux reprises. Un 3-points de Slobodan Ocokojic tombait au bon moment pour donner six points d'avance au Cébécistes (11-5). 

Mais le CBC ne parvenait pas à creuser l'écart notamment à cause des nombreux rebonds offensifs adverses. Ian Caskill inscrivait malgré tout quatre points de suite pour porter le score à 15-10. Puis Caen semblait prendre le contrôle du match en fin de quart temps. Boris Renaux servait Raphaël Giaimo pour deux points de plus (19-12). Puis au buzzer, Slobodan Ocokojic s'arrachait pour inscrire un dernier panier (21-15).

Mano a mano

Après la pause, Camille Eleka offrait deux points de plus aux siens, avant que Slobodan Ocokojic ne réussisse un shoot difficile (25-16). Mais Vitré restait au contact (26-23) avant un 3-points de Camille Eleka, d'autant plus bénéfique que dans la foulée Philippe Da Silva marquait ses trois lancer-francs (32-26). Mais Vitré  s'accrochait et revenait à la marque à quatre minutes de la mi-temps, avant de passer devant sur un 3-points (32-35). Ian Caskill répondait sous le cercle (34-35). Le mano a mano commençait et Vitré gérait alors mieux la fin de l'acte pour terminer devant (38-41).

Au retour des vestiaires, Ian Caskill marquait enfin, après deux minutes sans le moindre panier. Camille Eleka l'imiter pour repasser devant (42-41). Physique, le combat l'était. A coup de lancer-francs notamment, Vitré se trouvait à nouveau en tête (46-50).  A ce moment là, au milieu du troisième quart temps, 7 des 9 points des Bretons ont été le résultat de lancer-francs. Une réussite au tir qui allait porter ses fruits plus tard... Le jeu proposé par les visiteurs continuait de perturber les Cébécistes, avec un compteur affichant 53-59, à l'issue de la troisième manche.

Au pied du mur, les Caennais devaient sonner la charge. Bryson Pope y aller alors à coup de 3-points pour remobiliser les siens (56-59). Il se lançait même dans un coast to coast pour deux points de plus quelques instants plus tard (60-62). Et dans la foulée, Ian Caskill se battait sous le cercle pour deux points de plus, et égaliser dans une ambiance de folie (62-62). Mais malgré l'ambiance surchauffée et l'envie de bien faire, les visiteurs gardaient la tête froide pour sortir un 3-points au bon moment (62-65). Les deux équipes se tenaient (70-71), jusqu'à ce que le CBC n'obtienne une dernière possession à 16 secondes de la fin. Avant le buzzer, le ballon arrivait dans les mains de Philippe Da Silva, dont le shoot trop court, signait la fin du match. 


CBC-Vitré : 70-71 (21-15 / 17-26 / 15-18 / 17-12)
CBC : Caskill 18, Ocokoljic 18, Eleka 12, Pope 9, Plateau 6, Da Silva 5, Giaimo 2, Omont, Renaux, Lecoutey
Vitré : Avramovic 18, Kaczmarow 15, Akadiri-Soumaila 14, Sauret 7, Claveau 6, Tetainanuarii 4, Merie 4, Bourserie 3, Bourcier
CBC-Vitré (70-71) - 4 avril 2015
Photos Thierry Marnet
 
CBC-Vitré (70-71) - 4 avril 2015
Photos Thierry Marnet