2e succès de rang à domicile

A l'occasion de la 3e journée de Pro B, le CBC s'impose à domicile face à Quimper (80-74), ce vendredi 27 octobre.
 
QT 1 : 18-16
Les avantages à tirer d'une défense bien solide ne manquent pas. Le CBC a pu le constater d'entrée de jeu. Thomas Cornely et ses partenaires signent un bon début de match sous leur panier avec trois interceptions. Ils sont rapidement devant (6-2, 3'), mais Quimper, invaincu après deux journée a du répondant (9-16, 8'). Il faut alors une fin de quart temps de folie côté normand pour inverser la tendance, ponctuée par un énorme dunk de Gregg Thondique qui fait bondir le Palais comme un seul homme avec lui (18-16, 10').

QT 2 : 21-26
Caen semble alors relancé. Mais la défense prend l'eau malgré un bon début dans ce deuxième acte (22-16, 12'). Il faut batailler, mais le CBC reste souvent derrière, et il faut s'arracher pour rester au contact. Thomas Cornely montre l'exemple en jouant des épaules pour aller claquer un panier précieux avec l'aide de la planche (36-39, 18'). Avant de rentrer aux vestiaires, Caen a assurément limité la casse (39-42,20').

QT 3 : 20-19
Il faut attendre un peu pour voir les deux équipes scorer à nouveau après la mi-temps. Mais Jarvis Williams puis Gregg Thondique font le job de loin pour rester au contact de Quimper (42-45, 24'). C'est avant que BJ Monteiro ne s'envole pour réduire encore un peu plus l'écart (49-51, 25').  Portés par un public de feu à coup de "défense-défense", le CBC à l'occasion de recoller (53-55), mais ça coince encore. Il faut que BJ Monteiro s'arrache pour rester au contact (58-60, 30').

QT4 : 21-13
Le CBC accélère alors au bon moment. Bien entrés dans ce dernier acte, les hommes d'Hervé Coudray égalisent sur leur premier shoot grâce à Gregg Thondique (61-61). La suite leur reste favorable. Caen prend l'avantage sur un tir à 3-pts réussi de Thomas Cornely (64-61, 33'). Mais Quimper s'accroche et ne lâche rien. Il faut que BJ Monteiro prenne un rebond, avant que Jarvis Williams n'ajuste la mire pour que Caen fasse enfin le break (76-70, 39'). Les dernières secondes sont intenses. La fin de match se joue sur la ligne de lancer-franc. Le CBC manque alors plusieurs shoots importants, mais Gregg Thondique met celui qui donne +4 à 8 secondes de la fin (78-74), avant que Thomas Cornely n'enchaine (80-74).
 
La stat
44. Comme le nombre global de ballons perdus par les deux équipes. Chacune 22. C'est plus d'un par minute !

La suite ?
Septième au classement avec deux victoires pour une défaite, le CBC va disputer son premier derby en championnat. Direction Le Havre vendredi 3 novembre (20h), qui vient de signer sa première victoire de la saison en disposant d'Evreux (79-73).