Beaucoup de courage et un revers

Il a fallu bien du courage contre les aléas du moment, mais le CBC s'est accroché jusqu'au bout malgré la défaite (78-85), mardi 10 octobre, face à Evreux pour la dernière journée de Leaders Cup.

QT 1 : 16-23
Avec deux absents de taille (Bj Monteiro et Gregg Thondique), le CBC savait que la tâche du soir n'allait pas être facile. Mais nos Caennais étaient tout de suite dans le ton, à  l'image d'un beau travail offensif de Marc-Eddy Norelia (14-9, 6'), imité plus tard par Ibrahima Sidibé qui permettait de rester devant (16-14, 9'). Mais les derniers instants de ce premier acte étaient mal négociés et l'ALM filait devant (16-23, 10').

QT2 : 23-20
Comme à  Orléans quatre jours plus tôt, Caen allait tout mettre en oeuvre pour revenir au score d'autant qu'en face, Damien Bouquet lançait les hostilités avec un 3-points (16-26, 11'). La suite allait être encore plus compliquée. Ibrahima Sidibé se retrouvait expulsé à cause d'une glissade et Marc-Eddy Norelia était lui contraint d'abandonner ses partenaires suite à un choc au genou. Mais au courage, dos au mur, les hommes d'Hervé Coudray s'arrachaient, à l'image de Bryson Pope qui s'illustrait à plusieurs reprises. Et juste avant de regagner les vestiaires, Ludovic Chelle collait le 3-points qu'il fallait (39-40, 39'), mais Walker en face répondait aussitôt (39-43, 20').

QT3 : 21-21
Loin d'être abattus, les Caennais ont continué à travailler. Les deux équipes ne se lâchaient guère au socre, et le CBC passait même devant par instant, comme sur ce shoot réussi de Bryson Pope (54-53, 26'). Jarvis Williams montrait le chemin (60-62, 29'), avant de clore les débats avec quatre points de retard (60-64, 30').

QT'4 : 18-21
Le 3-pts de Ludovic Chelle faisait un bien fou pour commencer côté caennais, mais l'ALM creuser un écart conséquent à cette instant de la partie par la suite (60-72, 32'). Mais Sébastien Cape redonnait espoir à son camp avec un shoot réussi à 3-points (63-72, 33'). Une nouvelle fois, le CBC s'accrochait avec les moyens du bord. Bastien Vautier prenait un bon rebond offensif avant de marquer dans la foulée. Et c'est Ludovic Chelle qui nourrissait lui aussi l'espoir caennais grâce à un tir primé (68-72, 34'). Evreux allait cependant restait devant avec un un écart de moins 3, moins 4 points qui n'évoluait guère. 
 
La réaction 
Hervé Coudray : "Il faut souligner la grosse dose de courage des joueurs qui se sont accrochés. C'est encore avec ce genre de match qu'on continue de travailler et de préparer notre saison. Il a fallu composer avec deux joueurs en moins rapidement, l'un exclu, l'autre sur blessure. C'est le haut niveau. Maintenant, on regarde devant avec une énorme envie d'aller s'imposer à Lille pour le premier match de championnat. On récupèrera Gregg (Thondique) pour ce match, et j'espère que BJ pourra être de la partie. Nous allons également voir comment évoluent les blessures sur deux de nos joueurs."