Le leader en impose

Comme prévu le CBC a souffert face à la seule équipe encore invaincue dans ce championnat de Pro B après sept journées, Orléans (défaite 102-76), samedi 2 décembre. Mais les hommes d'Hervé Coudray n'ont jamais rien lâché.
 
QT1 : 34-21
Les Orléanais avaient décidé de ne pas manquer leur début de match. Le CBC a assurement subi la loi de l'adresse adverse. Alex Abreu à 3-points illustre la réussite adverse de loin (19-11, 6'). Caen s'accroche avec 21 points dans ce premier acte, mais en face, ça marque !
 
QT2 : 15-20
Caen ressert un peu les boulons derrière. Un manque de réussite ne permet pas d'exploiter de bonnes récupérations de balle. Mais sous le cercle, Jarvis Williams met un pannier pour ramener l'écart à -11 (36-27, 13'). Caen est dans le vrai. Ludovic Chelle sort le 3-points qui fait du bien (40-30, 14'). Le travail en défense paie encore. Et voilà Bastien Vautier qui suit bien son shoot pour 2-points de plus (40-34, 16'). Dans la dernière minute, une bonne accélération de Sébastien Cape permet aux Caennais de rester au contact (47-41, 19'). C'est avant que Kyle McAlarney ne ressorte vivant du corner (49-41, 20').
 
QT3 : 24-16
Le retour des vestiaires est compliqué pour nos garçons. Orléans vérouille bien et trouve de bonne psoitions de shoot à la périphérie. Kyle McAlarney est encore adroit de loin (57-44, 23'). Et Caen de courir derrière le score. Une bonne interception permet à Ibrahima Sidibé d'offrir un panier à Gregg Thondique (62-51, 26'). Mais Orléans est costaud à l'image de Marcellus Sommerville qui prend ses responsabilités à mi-distance (64-51, 27').
 
QT4 : 29-19
Avec 16 points de retard, il y a de quoi penser que le CBC est abattu. Pas du tout, les hommes d'Hervé Coudray se battent et travaillent. En témoignent plusieurs interceptions arrachées aux bras adverses qui continuent d'être efficaces cependant. Sébastien Cape accélère pour réduire l'écart (77-65, 34'). Mais derrière, Orléans accélère aussi et continue à respecter le jeu à l'image de Miralem Halilovic qui s'arrache sous le panier normand (85-65, 36'). En face Jarvis Williams calme de loin l'enthousiasme adverse (91-70, 37'), mais Loïc Akono a les mains en feu et s'illustre avec trois 3-points d'affilée (97-70, 38') ! Orléans termine fort avec un 3-points de Clément Dezalle (102-74, 39').