Avant Orléans : "les joueurs montrent une belle envie de se partager la balle"

Après la trêve internationale, le coach du Caen Basket Calvados, Hervé Coudray est prêt à relancer la machine à Orléans, samedi 2 décembre.

Le CBC reste sur cinq victoires. Quel regard portez-vous sur ce début de saison ?
Après deux victoires importantes pour la confiance, puisque obtenues notamment à l’extérieur au Havre puis à Charleville, nous avons eu le mérite d’enchaîner sur un succès à domicile face à l’une des grosses formations de Pro B, Roanne. Cette équipe était alors invaincu ce qui a aussi contribué du coup à doper notre confiance. Sans BJ Monteiro, nous avons fait une excellente opération en venant a bout de Roannais bien en place depuis le début du championnat 76-71.

Est-ce que c’est un match référence ?
Disons qu’on peut s’appuyer dessus pour la suite,n même si bien sûr chaque match à ses spécificités. Nous avons réalisé contre Roanne une très bonne entame de match, en mettant le feu au Palais après un dunk de Gregg Thondique et un 3-points dans la foulée d’Ibrahima Sidibé. L’idée c’est bien sûr d’être capable de reproduire des débuts de matchs comme celui-là. Il fallait démarrer comme ça. La preuve : les Roannais ne se sont pas fait attendre puisqu’ils ont repris l’avantage par la suite dans le deuxième quart-temps pour mener à la pause.

Qu’est-ce qui vous plaît dans l’équipe ?
J’ai une bande de bosseurs. Qui travaillent dur, dur à l’entraînement avec des séances très intenses. C’est très intéressant d’être au quotidien avec cette mentalité là. Et en match, les joueurs montrent une belle envie de se partager la balle et de défendre ensemble, là aussi avec intensité. En continuant avec cet état d’esprit, on passera de bonnes soirees au palais des sports de Caen. La trêve internationale nous a permis de souffler un peu. Et nous voilà face à un nouveau défi avec un déplacement ce samedi à Orléans. Là encore l’un des favoris de Pro B qui n’a pas encore connu la défaite cette saison. Un très beau défi et donc une grosse envie de notre part. Go CBC !