Roanne une bonne marche au dessus

Le Caen Basket Calvados s'est incliné à Roanne (89-63), samedi 19 mars 2018, pour le compte de la 22e journée de Pro B.
 
QT1 : 19-22
Pour la première fois depuis son arrivée au club au début du mois, Greg Smith faisait son apparition dans le 5 de départ caennais. C’est d’ailleurs lui qui sonnait la première charge offensive des Normands avant d’être contré. Mais Caen n’était jamais bien loin en ce début de match. Et sur un 2+1 de Brynton Lemar, le CBC était bien devant (08-13, 5’). Le temps fort caennais était ensuite concrétisé par un 3-points de Bryson Pope (9-18, 7’), avant que la Chorale ne grignotte son retard. Deux gros shoots de D. Jackson (14 points en première mi-temps), dans la dernière minute, permettaient aux locaux de limiter la casse (19-22, 10').
 
QT2 : 24-20
Roanne passait alors devant (29-28, 23'), mais un 3-points de Brynton Lemar laissait Caen dans le coup (29-31, 24’). Cette prise de risque récompensée annonçait un deuxième acte de haut vol. Les équipes se rendaient coup pour coup et aucune des deux formations ne parvenait à faire le break. Le match se durcissait et la fin de cette première mi-temps se jouait en partie sur la ligne des lancer-francs. A moins quatre dans les dernières secondes, le CBC et Thomas Cornely prenaient ses responsabilités en un contre un. Après un panier réussi, il inscrivait son lancer-franc avant que la Chroale ne se fasse contrer sur la dernière possession de balle (43-42, 20’).
 
QT3 : 24-8
Le retour des vestiaires était compliqué avec un 8-0 reçu (51-42, 23'). Caen peinait à tenir le rythme (54-44, 25'), avant que David Ramseyer puis Thomas Cornely ne résuident un peu l'écart (54-47, 26'). Mais la marche en avant des locaux reprenait. Et les Caennais ne pouvaient l'arrêter (67-50, 30').
 
QT4 : 22-13
Le CBC continuait de prendre l'eau : dix points encaissés en deux minutes (77-50, 32'). Greg Smith rompait enfin la mauvaise dynamique (77-52, 33'). La fin de match était forcément compliquée pour nos joueurs condamnés à la défaite. Il fallait bien finir. Ils s'y efforçaient. Un dunk de David Ramseyer témoignait d'une certaine envie malgré l'écart (81-57, 36'). Le 2+1 de Brynton Lemar allait en ce sens (83-60, 37'). Les jeux étaient faits depuis longtemps et après cette deuxième mi-temps manquée, Roanne s'imposait logiquement (89-63, 40')
 
La suite ?
Malgré cette défaite, Caen conserve trois victoires d'avance sur la zone de relégation. Prochain rendez-vous : la réception DU gros morceau de Pro B, Orléans, jeudi 15 avril (20h), dans un Palais des Sports qui aura besoin d'être plein pour porter nos joueurs. Pensez à prendre vos places dans nos points de vente !