"Ne pas se relâcher !", Hervé Coudray

La réaction du coach du CBC, Hervé Coudray, après la victoire à Tarbes (76-85), vendredi 27 janvier 2017.

Avec trois matchs à l’extérieur et un seul à domicile, la série en cours s’annonce difficile. Elle commence bien... .
Oui, cette série me fait dire que nous vivons là un tournant de la saison. L'objectif est donc de ne pas laisser trop de points en route en commençant par ce gros match à Tarbes.
Handicapé par la blessure de Vaty depuis près d'un mois et les absences de dernières minutes de Lesca et Bosc, Tarbes a fait illusion pendant la première période avant de subir une défense plus agressive de notre part lors de la seconde.

Comment jugez-vous votre prestation ?
Le match a commencé sur des bases offensives élevées. Tarbes a fait la course en tête pendant les 10 premières minutes, le temps que nous nous adaptions au jeu axé sur la rapidité et la mobilité de joueurs intérieurs dangereux à longue distance, car les absences de Vaty et Bosc avaient obligé le coach tarbais à repositionner des joueurs extérieurs en tant qu'intérieur.
Les alternances défensives adverses ont perturbé un moment le jeu normand mais ça n’a été que de courte durée. Le rouleau compresseur a alors commencé à faire son oeuvre. Une défense plus agressive, plus d'alternance et de la patience dans le jeu, ainsi qu’une présence au rebond plus importante, nous ont permis de prendre les commandes du match à la 12e minute et de ne plus les lâcher. Mais Tarbes a recollé au score à la pause (46-45), ce qui n’était pas de mon goût !!!

Est-ce que la différence s’est faite dans le troisième quart-temps ?
Certainement. Une défense plus agressive a étouffé les Tarbais au retour des vestiaires et nous avons su immédiatement creuser l’écart (+15). Ensuite, c’est vrai qu’il a suffi de gérer les 10 dernières minutes sans paniquer, compte tenu de l’avantage pris dans le troisième quart-temps. Et notre sérieux, a permis de bien gérer la fin de match.

Quels sont les points qui vous ont fait plaisir ?
Forcément, ce match, c’était le retour sur un parquet en match d’Etienne Plateau. Il était absent depuis de longs mois suite à une blessure au mollet. C’est une bonne chose.
Bj Monteiro aura une nouvelle fois marqué de son empreinte ce match avec sa puissance en pénétration et le collectif aura pu s'exprimer à l'image de nos derniers matchs : encore six joueurs à plus de huit points sur cette rencontre !

Comment aborder vous le déplacement à Chartres ?
Il va de nouveau falloir aller jouer à l’extérieur. L’objectif est clair : ne pas se relâcher, conserver la même dynamique et poursuivre cette belle série de victoires. Let's go CBC !
 
CBC-Sorgues/Avignon, mardi 7 février. Le prochain match du CBC au Palais des Sports.