Le CBC remporte le choc des défenes

Pour cette 24e journée de Nationale 1, le Caen Basket Calvados a dominé Rennes, vendredi 17 février 2017 (71-50). De quoi conforter sa place sur le podium.
 
Le plus dur est toujours d'enchaîner. Et le début de match des Caennais faisaient plaisir puisqu'ils marchaient ensemble, dans la bonne direction. Celle d'un nouveau succès... Les hommes d'Hervé Coudray faisaient parler leur adresse offensive, et surtout posaient énormément de difficultés aux attaques adverses. Logiquement, ils bouclaient le premier acte devant (25-8). A 3-points, Justas Sinica (10-4, 5') et Ludovic Chelle (23-8, 8') avaient su montrer la voie à suivre, bien aidés à l'inétrieur par BJ Monteiro, Moustapha Diarra et Richie Gordon.
 
Les débats allaient ensuite s'équilibrer, les Caennais maîtrisant parfaitement leur avance. Mais de tout évidence, Rennes était plus dans le coup, à l'image de Ludovic Negrobar et Johan Rathieuville qui scoraient bien dans cette deuxième manche. Mais appliqués, les Cébécistes répondaient souvent aux paniers adverses. Surtout, dans la foulée des 10 premières minutes réussies, Etienne Plateau sur un 3-points avaient su offrir 24 points d'avance aux siens (34-10, 12'), avant un panier de Moustapha Diarra pour un +27 (39-12, 15'). La suite fut bien plus serrée...
 
Rennes termina bien juste avant la mi-temps (45-28), avant d'opposer une formisable résistance dans le troisième quart. La parole était aux défenses. Il fallais batailler ferme sous les cercles et le CBC n'inscrivait que huit points dans cet acte. Les efforts de Bryson Pope payaient et sur un 3-points, il faisait un bien fou à ses coéquipiers (49-38, 26'), avant d'enchaîner seul un beau mouvement en contre (51-38, 29').
 
Dans la dernière manche, le CBC restait maître de son destin. Les efforts conssentis par les Bretons quelques instants plus tôt, semblaient peser dans les jambes. Caen en profitait pour se détacher à nouveau, avec deux paniers de suite de Bryson Pope (55-43, 32'). Sébastien Cape, après un panier d'Eddy Djedje, tuait le suspense (62-45, 35'). Le neuvième succès d'affilée se dessinait alors. Il faudra être des plus solides le week-end prochain à Orchies, l'une des équipes en forme de Nationale 1. Mais en attendant, il y a de quoi célébrer ce beau parcours depuis la fin d'année dernière !