"On a une équipe de malades !"

Après la qualification de ses joueurs pour le Final Four, obtenue en battant Tarbe-Lourdes (81-86), le coach du CBC, Hervé Coudray livre ses impressions. Forcément, il abord déjà les demi-finales de Nationale 1 qui auront lieu samedi 21 mai à Saint-Vallier (Drôme).

Vous êtes heureux après cette qualification. Vous semblez aussi ému...
C'était un match de malade ! Cette victoire à Lourdes nous offre les portes du Final 4. C'est plutôt pas mal pour une équipe promue cette saison en Nationale 1. Et puis cette victoire arrive après un départ manqué en début de match. Mais on a une équipe de malades. On est revenu de nulle part ! On était tout proche de ne pas jouer les Playoffs. Puis on a failli perdre le match aller au palais des Sports, puis on perd le retour. Et dans la belle, on est mené 29/10 après 10 minutes. Bill Clark et Bryson Pope on alors déjà trois fautes, chacun, au compteur !
 
Et c'est la que la magie du sport opère...
Oui, et en notre faveur. Tous les voyants étaient donc au rouges en début de match.... Mais le basket est un sport de fou. Même menés de 20 points, tout peut arriver si on est des compétiteurs, si on ne laisse pas quelqu'un nous dire qu'on ne peut pas le faire. L'équipe n'a rien lâché et on est revenu pour finalement l'emporter. C'est un truc de ouf...
Un miracle à Lourdes !
 
Comment abordez-vous ce Final Four ?
Maintenant, direction ce Final Four à Saint-Vallier pour continuer l'aventure.  On est à deux victoires de la ProB, après avoir été la seule équipe à perdre cette saison contre le Centre fédéral. On revient de très loin.... On se remet au travail dès mardi pour jouer notre chance à fond. Let's go CBC !