Rétro CBC 2015 (4/4) :
La Réaction

En cette dernière semaine de 2015, revivez les temps forts de l'année pour le CBC, en quatre chapitres.
 
Après un début de saison compliqué en championnat, marqué par six défaites en huit journées, le CBC se devait de réagir. C’est ce qu’il a fait.

Novembre vient à peine de sonner que le CBC enregistre une nouvelle défaite, en déplacement sur le parquet du GET Vosges (92-78). En coulisses, les dirigeants s’interrogent pour insuffler un vent de fraîcheur sur le groupe, afin d’impulser une nouvelle dynamique. « Nous avons alors pris la décision de renforcer le groupe en recrutant », se souvient Franck Danet, le président du CBC. « Et pour ce faire, compte tenu des joueurs disponibles sur le marché, il nous fallait miser sur un joueur américain, d’où le départ de l’un des Américains de l’équipe, Jovonni Shuler. » Un moment délicat dans la vie d’un groupe équilibré. « C’était d’autant plus difficile que Jovonni est un super mec, tient à préciser Eric Fleury, le directeur sportif. Après le match de Mulhouse, et alors qu’il savait qu’il devait quitter le club, il est venu trouver le groupe à l’entraînement pour lui dire aurevoir, bonne chance à tout le monde et qu’il fallait relever la tête pour l’ensemble du club. Franchement, chapeau ! »

Bilan positif

Dans la foulée, Bill Clark débarque à Caen. Poste pour poste. Le CBC profite de la réception de Quimper pour signer une troisième victoire en neuf journées (93-76). Surtout, dans la foulée, les Caennais s’imposent face à des équipes installées sur le podium de Nationale 1 comme Tarbes-Lourdes (73-81) ou Rueil (86-83). "La victoire à Tarbes a été très importante car en plus, nous l’avons obtenue avec une équipe amputée de Marvin Phillips et Camille Eleka, et de gros soucis de transport pour arriver à l’heure au match », se rappelle le coach, Hervé Coudray. Caen enchaîne alors cinq victoires, avant de chuter à Bordeaux, le 11 décembre (87-84), alors que les Caennais menaient de quatre points à quatre minutes de la fin.

Mais la semaine suivante, avant la trêve hivernale, le CBC obtient son huitième succès de l’année en quinze journées en s’imposant devant le Centre fédéral (104-60). De quoi faire basculer son bilan du côté positif, juste avant les fêtes. Histoire aussi de redémarrer 2016 du bon pied. « Les souvenirs sur l'ensemble de l'année 2015 sont nombreux, mais nous n'avons pas eu l'occasion de les citer dans cette rétro de l'année : bravo pour l'affluence lors des matchs, cette superbe ambiance au palais des sports, mais aussi les déplacements de supporters aux quatre coins de la France (Bordeaux, La Rochelle, Aix Maurienne…) merci à tous pour votre soutien ! », conclut Hervé Coudray.
 
A lire également