Rétro CBC 2015 (2/4) :
La Montée

En cette dernière semaine de 2015, revivez les temps forts de l'année pour le CBC, en quatre chapitres.
Le deuxième trimestre 2015 a souri au CBC avec une montée acquise en Nationale 1. L'heureux dénouement de deux ans de travail…
 
La dernière ligne droite de la saison 2014-2015 démarre début avril par un choc face au dauphin du CBC au classement : l’Aurore Vitré (70-71). Le match est extrêmement serré jusqu’à un 3-points adverse dans les dernières minutes qui fit mal à nos Cébécistes (62-65). La défaite fut d’autant plus difficile à digérer que dans la foulée, Caen s’inclinait au buzzer à Tours, autre très bonne équipe de Nationale 2 (76-74).
Mais à l’intérieur du groupe, les joueurs restés confiants. "C’est notre année, ça va le faire", confiait Ian Caskill avant d’aller gagner avec ses partenaires à Brest (65-73), lors de la dernière journée.
 
La leçon de 2014 bien retenue

Hervé Coudray et ses hommes avaient alors 15 jours pour préparer leur déplacement à Gries pour le premier tour des playoffs dont il fallait absolument sortir vainqueur pour s’offrir un billet vers la Nationale 1. Et les Caennais assurèrent le coup dès le match aller en s’imposant 66-73, grâce notamment à une défense exemplaire, les Alsaciens ne comptant que 48 points après 33 minutes de jeu. Puis devant leur parrain, Nicolas Batum (photo) et surtout un Palais des Sports bondé comme jamais, les Cébécistes obtenaient une montée attendue depuis 17 ans, grâce à une deuxième victoire d’affilée sur Gries (83-71). Les Caennais s’offrirent alors 15 jours plus tard le titre de champion de France de Nationale 2 en s’imposant contre Berck (88-115).

Le Vendredi de l'Ascension 

"La montée, le titre de champion de France de NM2… de merveilleux souvenirs, l'aboutissement de deux ans d'effort, de travail et de stress, évoque Hervé Coudray, le coach cébéciste. Les mauvais souvenirs du match contre Get Vosges étaient toujours présents et nous avions retenu les leçons de ces playoffs 2014."

La fête au Palais des Sports, le soir de la montée, le 15 mai, demeure encore dans toutes les têtes et notamment dans celle du technicien normand : "Un moment magique lorsqu'a la fin du match, je me retrouve debout sur la table de marque avec Nicolas Batum et Eric Fleury alors que la salle est restée pleine et le parquet envahi par le public pour ouvrir le champagne. La soirée aura été longue et tellement festive, ce sont des moments que nous avons tellement peu l'occasion de vivre dans une carrière que l'on en profite…" Toute la CBC Nation en a bien profité.
 
A lire également
Demain, la suite de la série : Rétro CBC 2015 (3/4) > La Découverte