"Bill Clark va apporter son énergie !"

Le quart du championnat approche. Hervé Coudray, le coach du CBC fait le point sur l'actualité de son équipe, avec l'arrivée cette semaine de l'ailier Bill Clark.

Vous avez décidé de vous séparer de Jovonni Shuler et de recruter Bill Clark. Pourquoi ?
"On a pu voir que face à des équipes plus physiques que nous en préparation comme Evreux ou Le Portel, on avait un déficit dans ce secteur du jeu. Mais on arrivait alors à combler par autres choses. Quand ça allait, Jovonni allait bien. Quand ça a commencé à moins bien aller, il a été moins bon. Ca reste un super joueur d'équipe, mais il nous fallait prendre une décision pour renforcer le groupe. Bill Clark arrive avec un profil plus athlétique. Nous comptons sur lui pour jouer un rôle d' "Energizer", pour apporter de la confiance et de l'enthousiasme au groupe en place. Il est du genre à tirer une équipe avec lui, avec son franc parler notamment."

Sera-t-il aligné contre Quimper vendredi ?
"Nous allons tout faire pour. Il arrive ce mardi à Paris en provenance de Los Angeles. Il sera sur le parquet mercredi avec le groupe pour un premier entraînement. En coulisses, nous travaillons pour le qualifier : il faut pour cela que son dossier soit complet au plus tard mercredi soir pour la Fédé, puis qu'elle le valide. Mais même s'il ne joue pas vendredi, il sera dans le groupe et apportera son énergie pour remporter ce match."

Quels contacts avez-vous pu avoir avec Bill Clark ?
"Nous avons échangé à plusieurs reprises. Il a fait preuve d'enthousiasme, puisque bien sûr, en tant que joueur libre, il cherchait un club. Il a entendu parler du CBC par son ancien agent qui connait notre projet et notre désir de terminer dans le top 8 pour ce qui est de cette saison. Il est ravi à l'idée de découvrir le Palais des sports, une salle qu'il sait toujours bien remplie. Parmi les joueurs qu'on nous a proposés, il était en haut de la liste. C'est un plaisir de l'accueillir ici."