Cruelle fin de match à La Rochelle

Malgré un retour exceptionnel en fin de match, le CBC s'est incliné à La Rochelle (80-78), ce samedi 3 cotobre, à l'occasion de la deuxième journée de Nationale 1.
 
Pour chacune des deux équipes présentes sur le parquet de La Rochelle ce soir, la donne était simple : ne pas être celle qui enchaîne sur une deuxième défaite de suite après le revers enregistré par chaque formation samedi dernier. Avec un 3-points notamment de Marvin Phillips, le CBC commençait parfaitement cette rencontre (0-5, 3’). Mais il ne fallait guère plus de temps pour que le Rupella Basket 17 n’inscrive ses premiers points et recolle au score, pour prendre l’avantage après six minutes de jeu (12-11). Les défenses faisaient alors de chaque côté du bon boulot et Etienne Plateau s’essayait de loin pour redonner l’avantage aux siens (13-14).
 
Comme en début de rencontre, Caen prenait les devants, notamment grâce à Camille Eleka chaud bouillant qui enchaîna cinq points (21-25, 13’). Une fois encore, sûr de son basket et pour son premier match à domicile de la saison, le Rupella recollait avant de reprendre l’avantage dans un match, déjà, très intéressant à suivre. Heureusement Karim Dahak faisait preuve de sérénité pour égaliser (29-29, 16’). Mais côté charentais, Justin Sedlak et William Walker éclairait cette fin de première mi-temps sous le panier caennais. Le premier écart significatif de la rencontre était fait (41-31, 19’), avant que les deux équipes ne rentrent aux vestiaires sur le score de 42-34.
 
Une issue complètement folle
 
Après la pause, les locaux contenaient bien les assauts caennais ou sinon répondaient coup pour coup. L’écart entre les deux formations ne changeait guère (51-35, 25’), puis 60-48 à la fin du troisième quart-temps. Dans le dernier acte, les hommes d’Hervé Coudray lâchaient toutes leurs forces dans la bataille pour revenir à huit points tout d’abord (64-56, 33’), puis à six unités (64-58), poussant le coach rocherais Grégory Thiélin à prendre un temps mort.
 
Mais Caen poursuivait sa marche en avant. Un nouveau 3-points de Marvin Phillips rapprochait le CBC d’un retour à la marque (64-61, 36’), avant que Romain Grégoire ne l’imite, même si entre temps les Rochelais avaient trouvé l’accès au panier (66-64, 37’). Grâce à deux lancer-francs réussis, Jovonni Shuler remettaient les compteurs à 0 à un peu plus de deux minutes du coup de sifflet final (66-66, 38’). Sous la pression caennaise, La Rochelle pouvait alors s’appuyer sur ses deux leaders, Justin Sedlak et William Walker à 1’50 de la fin (71-66). Les dernières minutes étaient folles, accrochées. Puis quatre points séparaient les deux équipes (76-72). La Rochelle avançait doucement (77-72), quand à 3-points, Camille Eleka entretenait le suspense (77-75). La balle arrivait alors dans les mains de Karim Dahak qui s’offrait un shoot à 3-points pour permettre au CBC de passer devant à… trois secondes du terme de la rencontre ! Mais au buzzer, La Rochelle trouvait les ressources pour se donner deux points de plus et sceller le sort de cette rencontre insoutenable (80-78).
 
Après deux défaites pour débuter cette saison en Nationale 1, les joueurs auront besoin de vous pour les pousser vers la victoire pour leur première à domicile, vendredi 9 octobre au Palais des Sports de Caen, contre Berck. Tous en blanc !

La Rochelle - CBC : 80-78 (19-17 / 23-17 / 18-14 / 20-30)