Le CBC s'impose à Challans

Le CBC égalise son bilan cette saison, six victoires pour six défaites, ce mardi 1er décembre, grâce à une victoire à Challans en Vendée (78-95).
 
Le Cébécistes avaient rendez-vous à Challans ce mardi soir, un adversaire mieux classé qu'eux au classement, quatre rangs devant. La première offensive des visiteurs du soir était réussie, Bill Clark convertissant un shoot à 3-points, après neuf secondes. Puis Caen menait 5-0 suite à un panier de Marvin Phillips. Les locaux choisissaient alors cet instant pour réagir et infliger un 8-0 à leurs adversaires (8-5, 4’). Mais un 3-points de Philippe Da Silva suivi d’un autre d’Etienne Plateau redonnaient l’avantage aux Caennais (8-11, 5’). La partie s’emballait sur le plan offensif. Aux paniers de Challans, Caen répondait jusqu’à boucler le premier acte sur le score de 23 à 24 en sa faveur.
 
Après la pause, le mano a mano reprenait, mais les défenses semblaient prendre le dessus sur les attaques. Caen dominait d’une courte tête avec deux paniers successifs de Bryson Pope (23-26, 11’). Puis Challans égalisait sur un superbe tir à 3-points de Dejan Petrovic, l’un des leaders bien connus de cette équipe (28-28). Karim Dahak tentait de répondre de loin mais manquait sa cible. Et Challans repassait une nouvelle fois devant (31-28, 13’). Assurément, les deux équipes n’hésitaient pas à tirer de derrière la ligne. Le tir primé de ce même Dejan Petrovic pour égaliser à 36-36 le confirmait (17’), avant d’être imité par Ibrahim Saounera (39-36, 18’). Et c’est encore à 3-points que Caen répondait (39-39). Mais Challans terminait mieux (45-41).

La fin de match s'emballe
 
Au retour des vestiaires, Caen travaillait dur pour revenir à la marque. Sur un nouveau 3-points, Marvin Phillips permettait aux siens de recoller (48-48, 22’). Dans la foulée, Bill Clark offrait deux points de plus aux Normands avant d’obtenir la faute et de réussir son lancer-franc (48-51, 23’). Caen était dans le ton et continuait à renforcer l’intensité défensive. Le secteur offensif en profitait. Le CBC enchaînait sur un 10-0 ponctué d’un 3-points de Camille Eleka, suite à un rebond défensif de Ian Caskill (50-61, 26’). L’avance caennaise allait alors être réduite à deux points jusqu’à ce qu’Ibrahim Saounera ne marque un lancer-franc obtenu sur un panier réussi (64-66, 18’). Il ne restait alors que deux minutes à jouer dans cet acte, mais Caen repartait à l’attaque pour reprendre dix points d’avance sur un 2+1 de Fabien Omont (64-74). Challans limitait l’écart à huit unités à huit secondes du gong (66-74).
 
Tout de suite les locaux mettaient une pression terrible sur la défense caennaise. L’écart se réduisait rapidement à quatre points (70-74, 31’), mais Fabien Omont donnait un peu d’air à son équipe depuis la ligne des lancer-francs (72-76, 32’). Un 3-points de Marvin Phillips suivi de 2-points de Camille Eleka renforçait l’assise caennaise (74-83, 34’). Le coach vendéen demandait un temps mort. La fin de match était hachée par de nombreuses fautes, mais les hommes d’Hervé Coudray gardaient leurs distances (75-84, 37’), jusqu’à ce qu’un nouveau temps mort ne soit réclamé par Freddy Massé, le technicien vendéen. Ce dernier ne changeait rien et Caen allait même accroître son avance à la faveur de paniers marqués par Marvin Phillips, Ian Caskill et Etienne Plateau (78-94, 39’). Le score final bougerait à la seule faveur d'un lancer-franc réussi de Bill Clark (78-95).

Avec cette victoire, le CBC égalise sont bilan depuis le début de saison à six victoires, pour six défaites. De bon augure avant de recevoir Sorgues-Avignon, vendredi 4 décembre au Palais des Sports de Caen, même si Challans comptait plusieurs absents dans ses rangs ce soir.