Le CBC renoue avec la victoire

Ce mardi 20 octobre au Palais des Sprts de Caen, le Caen Basket Calvados s'est imposé face à l'Aurore Vitré sur le score de 83 à 74 pour le compte de la cinquième journée de Nationale 1.

Avec trois défaites à l'occasion des quatre premières journées, les Cébécistes avaient très envie de renouer avec la victoire devant leur public. Deux premiers points de Jovonni Shuler permettaient aux Caennais de lancer leur match, mais un dunk dans la foulée d'Erwan Akadiri faisait redescendre tout le monde. La bonne présence aux rebonds offensifs permettait aux Caennais de se créer de nombreuses opportunités. Mais la maladresse était au rendez-vous (4-4, 3'). Devant Caen restait au contact grâce à plusieurs actions en solo de Jovonni Shuler, qui signait notamment un 3-points  (9-12, 5'). Caen peinait devant. Mais Camille Eleka avec un 3-points et un beau panier à mi-distance derrière remettait les siens dans le sens de la marche (16-16). Puis Romain Grégoire donnait deux points d'avance aux Caennais (18-16, 9'). Camille Eleka, encore, sur un superbe service de Romain Grégoire bouclait le premier acte (20-18).

Caen repartait bien avec notamment un coast to coast de Karim Dahak puis un beau travail sous le cercle de Ian caskill (26-20, 13'). S'appuyant sur une défense solide, Caen creusait un premier écart (+10, 30-20, 15'), avant que Marvin Phillips ne s'envole sur une passe de Karim Dahak pour un alley-oop (32-20). De quoi aussi faire bondir le Palais. Le CBC semblait maîtriser son match mais Vitré revenait à un point (32-31). Puis, les Bretons égalisaient par Eris Mc Alister (33-33), avant qu'Etienne Plateau ne marque à 3-points, imité dans la foulée par Jovonni Shuler (39-33). Les deux équipes regagnaient finalement le vestiaire sur le score de 40 à 36 en faveur des locaux.
 
Après la pause, Caen dominait les débats, retouvant sept points d'avance sur un panier à 3-points de Philippe Da Silva ( 45-38, 23'). Mais les joueurs d'Ile-et-Vilaine revenaient encore (49-49), avant même de passer devant sur un lancer-franc  (49-50, 28'). Mais Camille Eleka sur un nouveau dunk faisait à nouveau bondir tout le Palais (51-50), avant que Philippe Da Silva ne conforte légèrement cette avance (53-50) à quatre secondes du buzzer.
 
Avec une salle debout, Camille Eleka s'appliquait pour délivrer un nouveau 3-points (56-50, 31'). Plus tard Marvin Phillips jouait parfaitement le coup sous le panier pour marquait deux points et obtenir la faute derrière (60-52, 32'), mais ça ne donnait rien. S'il ne marquait pas son lancer-franc, il inscrivait 3-points avant de s'offrir un dunk (65-54). Fabien Omont y allait de son panier (67-54, 34'), avant de recidiver quelques minutes plus tard (71-59, 36'). Il enflammait même cette fin de match avec un dunk rageur suivi de deux points supplémentaires (79-64, 38'). Caen gérait bien sa fin de match. Jovonni Shuler assurait sur la ligne de lancer-franc  (81-72, 39'). La rencontre s'achevait finalement sur le score de 83 à 74.