Le CBC s'offre un leader

Le CBC a battu Rueil (86-83), co-leader de Nationale 1, ce vendredi 27 novembre, pour le compte de la 11e journée.

Le Caen Basket Calvados lançait parfaitement sa rencontre : à un 3-points de Philippe Da Silva, Marvin Phillips répondait également de loin (6-0, 2’). Puis Reuil les imitait à deux reprises, laissant déjà entrevoir une adresse extérieure très intéressante (8-8). La partie s’annonçait déjà des plus serrées. Mais Marvin Phillips faisait le travail sous le panier pour délivrer un caviar à Ian Caskill (10-8, 5'). Rueil répondait encore à 3-points. Chaque panier était un combat. Ian Caskill remportait l’un deux pour permettre au CBC de repasser devant (14-11,6'). En parlant de caviar, c'était au tour de Bill Clark d'en distribuer un pour Fabien Omont pour un dunk qui faisait bondir le palais des sports une première fois (16-13). Mais toujours très à l'aise à 3-points, Rueil repassait devant (18-21, 9'). Bill Clark était encore à la passe, puis au tir, il obtenait un lancer-franc qu'il manquait. Mais Romain Grégoire au rebond, puis sous la planche, redonnait une très courte avance au CBC (24-23).

Dans le deuxième acte, Caen durcissait sa défense et poussait Rueil par deux fois au bout des 24 secondes sans marquer. En face Fabien Omont inscrivait quatre points de suite (28-23, 12'). Mais Reuil restait au contact à la faveur d’un lancer-franc marqué suite à un panier (28-26). L'intensité de la partie retombait quelque peu jusqu'à ce que Bryson Pope ne vole au-dessus de la défense francilienne (32-26, 14'). Caen ne s'échappait toujours pas (32-30) et un tir primé de Romain Grégoire satisfaisait tout le Palais des Sports (35-30), avant qu'Etienne Plateau ne serve Bill Clark sous le panier (37-30, 17'). Rueil répondait encore, mais Etienne Plateau sortait un 3-points au bout de la possession (42-35, 19'). Le n°11 caennais signait encore deux points, mais Dejan Sencanski scorait encore à 3-points (44-41, mi-temps).

D'entrée de jeu, le duel reprenait. Marvin Phillips devait batailler ferme sous le cercle pour deux points (46-45, 22'), puis Karim Dahak y allait de loin (49-45). Mais l’adresse extérieure des visiteurs faisait des merveilles (49-53, 24'). Puis 49-55. Hervé Coudray demandait logiquement un temps mort. Caen était dans un temps faible. Rueil creusait à son tour un écart important, mais Fabien Omont sauvait les meubles à 3-points (54-59, 26'). Mais, tout de suite Rueil marquait encore de loin (54-62). Caen ramait dur pour revenir. Fabien Omont, puis Etienne Plateau de loin remettaient le CBC dans le bon sens (59-62, 27'). Dans la difficulté, Caen tenait bon (61-64).
 
Dans le dernier quart, il fallait serrer les coudes sur chaque action. Un 3-points de Marvin Phillips tombait à point nommé (69-72), avant que Camille Eleka ne rapproche un peu plus les siens de l’adversaire (71-72). Ian Caskill prenait alors un rebond offensif important pour permettre au CBC de repasser devant (73-72). La partie devenait de plus en plus serrée. Marvin Phillips envoyait alors un 3-points (78-77, 19'). Le finale en devenait épique. Etienne Plateau faisait le travail sur la ligne des lancer-franc pour mettre les siens à l'abri (82-79, 39'35"). Puis Bill Clark assurait lui aussi sur la ligne à quelques secondes de la fin (84-79), avant que la partie ne se scelle sur le score de 86 à 83.