Le CBC chute de justesse contre Le Portel

L'aventure du CBC en Coupe de France s'est arrêté ce vendredi 11 septembre avec une défaite contre Le Portel, de justesse (73-75).

Malgré une première attaque manquée au panier, les Caennais réussissaient une bonne entame de match pour mener 6-2, avant que Romain Grégoire, parfaitement réglé pour son premier tir de loin, ne réussissent un 3-points (9-4), suivi d'Etienne Plateau (12-6). A l'aise offenssivement, les Caennais imprimaient le tempo. Ian Caskill s'arrachait sous le panier pour gonfler le capital de son équipe (16-6). Sur la ligne des lancer-francs, Fabien Omont assurait trois points de plus et le CBC terminait bien le premier acte (23-9).

Le CBC semblait alors un peu moins dans le coup avec des offensives plus confuses. Un 3-points de Marvin Phillips permettait de maintenir un écart intéressant d'autant que Le Portel revenait dans le coup 30-20. Etienne Plateau bien inspiré enchainait cinq points en solo, mais des largesses defensives offraient aux visiteurs du soir la possibilité de rester au contact (35-26, 16'). Etienne Plateau restait adroit de loin (38-28) et quand son tir manquait de précision, Marvin Phillips sautait plus haut que tout le monde pour smasher (40-28), avant de rejoindre les vestiaires sur le score de 42 à 30.

Après la pause, Le Portel marquait rapidement cinq points. Un panier à 3-points de Marvin Phillips enlevait un peu de pression aux Caennais dans cette reprise délicate (47-35). Le Portel courrait toujours après le score et se rapprochait de plus en plus, d'autant que les hommes d'Hervé Coudray commettaient deux fautes techniques dans ce troisième quart temps. Des erreurs préjudiciable : l'écart n'était alors plus que de sept points (49-42). La defense adverse posait de gros problèmes aux locaux. Mais Ian Caskill rompait enfin l'impuissance cébeciste sous le panier (53-48, 28'). Puis Camille Eleka sortait au bon moment un 3-points, suivi de Jovonni Shuler (58-54). Mais une nouvelle perte de balle offrait deux points de plus au Portel (58-56).

Dès le début du quatrième quart temps, les finalistes de la dernière édition de la Coupe de France égalisaient à 58-58. Et à 8 minutes de la fin, Le Portel passait devant 59-60. Sous les paniers la bataille faisait rage. Il fallait s'arracher sur chaque rebond pour s'offrir deux points comme le fit Camille Eleka (61-60), avant que Le Portel ne repasse à nouveau devant et ne garde l'avantage jusqu'à la fin. La défense adverse poussait les Caennais à prendre des risques... Un 3-points de Marvin Phillips offrait aux Caennais la possibilité d'y croire encore (66-69). Mais les Nordistes marquait tout de suite, suivis de Ian Caskill (68-71). Un ultime 3-points d'Etienne Plateau soulevait le Palais des Sports pour nourrir l'espoir d'y croire encore (73-74). Mais le peu de temps restant donnait raison aux Nordistes qui s'offrent un premier succès dans cette saison qui commence tout juste (73-75).

Soirée Partenaires - Sep. 2015