"La défaite au buzzer est effacée"

Le coach du CBC, Hervé Coudray, revient sur la victoire de son équipe ce vendredi 29 janvier face à La Rochelle (90-65)pour le compte de la 19e journée de Nationale 1 ?

Que vous inspire cette seconde victoire de rang à domicile ?
"C'est une belle victoire sur un score confortable de 90/65. Après une minute d'applaudissements en mémoire de Franck Gautier, entraîneur et éducateur depuis 10 ans au club et très apprécié de tous, décédé cette semaine, les joueurs n'ont pas trainé pour prendre la direction des operations (8/0) en s'appuyant sur une grosse défense et une bonne relance du jeu.

Vous sembliez très inspirés d'entrée...
Oui. La Rochelle n'arrivait pas à suivre le rythme imposé par nos joueurs, inspirés. Le Rupella voyait le score enfler (27/10 après 10' et 52/28 à la mi-temps). Je suis content de voir de notre côté huit joueurs à plus de sept points. 33 passes décisives au total. Les joueurs n'ont pas relâché la pression sur l'adversaire ce qui a eu le don d'énerver un peu les visiteurs du soir.  
A noter aussi que Romain Coeuret faisait sa rentrée avec nous, lui joue habituellement avec l'équipe de Nationale 3. Pour sa première en NM1, il a scoré rapidement. La fin de match n'a été qu'une formalité pour une équipe normande qui souhaitait faire oublier sa défaite au match aller. La défaite au buzzer est effacée.

Et puis il y avait une dimenssion émotionnelle forte dans ce match..
Oui, c'est le premier sans Franck. Cette victoire, c'est forcément une belle manière de lui rendre hommage. Franck Gautier est parti trop tôt. Elle est pour toi Franck, tu nous manques déjà. On aurait tous préféré te voir avec tes potes (Christophe, Max, Hugues et tous les autres,...) près du bar pour suivre le match... Repose en paix. La famille du CBC ne t'oubliera pas...