La Rochelle, attention à la bête blessée

Après un bon début de saison, le Rupella Basket 17 reste sur quatre défaites avant de se déplacer à Caen, vendredi 29 janvier, au Palais des Sports (20h).

Au match aller, les Caennais pensaient tenir leur première victoire de la saison lors de la deuxième journée. Mais un panier du Rupella dans les dernières secondes de la partie les en priva. Aucun doute, les hommes d’Hervé Coudray auront à coeur de prendre leur revanche sur cette équipe de milieu de tableau, candidat direct à la qualification pour les playoffs. Et il faudra être solide, car nos Cébécistes joueront sans Etienne Plateau et Karim Dahak, toujours convalescents.

De son côté, La Rochelle reste sur quatre matchs sans victoire, dont un revers à domicile contre l’Union Tarbes-Lourds la semaine passée (70-82), après d'autres défaites à Saint-Vallier (98-83), chez eux contre Quimper (85-90) et à Chartres (83-46). Le dernier succès charentais remonte au 12 décembre, contre le Get Vosges (78-72). De quoi se méfier d’une formation qui veut mettre fin à cette spirale négative et qui compte bien sur son déplacement à Caen pour renouer avec la victoire. Les Charentais et leurs huit victoires pour dix défaites depuis l’ouverture de la saison, sont réputés joueurs et promettent un beau spectacle au Palais. Ce n’est pas par hasard s’ils font partie des équipes qui provoquent le plus de fautes par match dans cette Nationale 1 (21,2 fautes provoquées par match). A suivre notamment, Fayçal Sahraoui, l’un des meilleurs passeurs du championnat avec 5,1 passes décisives par rencontre.