Le CBC bascule dans le positif

Pour clore l'année 2015, le Caen Basket Calvados s'est imposé à domicile devant le Centre fédéral (104-60), ce vendredi 18 décembre. Un résultat qui permet au CBC de positiver son bilan avec 8 victoires pour 7 défaites depuis le début de la saison.

Bill Clark lançait le match avec deux premiers points tout en perforation, avant de se faire contrer sur la planche deux actions plus tard (4-2, 1'30). Ensuite c'était à Marvin Phillips de faire le show sur un alley-oop avant que Bill Clark ne colle un 3-points (9-4). Mais les jeunes du Centre n'avaient pas trop de mal à déverrouiller le cadenas caennais (11-10, 4'). Ils passaient même devant sur un 3-points de Sekou Doumbouya âgé de 15 ans (15-16, 5'). Caen recollait à la faveur d'un tir de loi de Marvin Phillips, mais Vincent Poirier faisait taire le Palais des Sports sur un alley-oop (18-20). Etienne Plateau sonnait alors la révolte pour le CBC avec cinq points d'affilée (23-20, 7'). Les joueurs regagnaient leur banc sur la marque de 26 à 23.

La suite était plus simple pour les Caennais qui fermaient plus la défense. Ils signaient alors un 13-0 pour se détacher et prendre un avantage conséquent (39-23, 14'). Puis le jeu s'équilibrait à nouveau. A un panier du Centre répondait souvent un panier caennais. Les joueurs se quittaient sur le score de 52 à 36 en faveur des locaux.

Au retour des vestiaires, les deux équipes faisaient jeu égal. L'écart ne changeait guère, notamment grâce à un Vincent Poirier efficace sous le cercle (62-45, 25'). Mais Phillips, Caskill puis Pope accéléraient (68-45, 26'). La montée en puissance des Cébecistes continuait notamment par Fabien Omont. Mais le jeu était souvent stoppé par des fautes et Caen se détachait encore depuis la ligne des lancer-francs (78-51, fin du QT3).

Après la pause, le Palais des sports était, comme il est désormais de tradition, debout comme un seul homme. Les Caennais voulaient franchir la barre symbolique des 100 points. Ils s'y employaient. Fabien Omont faisait encore preuve d'adresse et faisait même le spectacle sur un dunk (90-56, 35'). Etienne plateau y allait de son panier réussi à 3-points pour se rapprocher de la barre fatidique (99-58, 37'). Fabien Omont passait la ligne sur lancer-franc (102-58), avant que Camille Eleka ne conclut la soirée (104-60).

L'IAE au Palais derrière le CBC