Le CBC chute avec les honneurs

Après un deuxième quart temps très compliqué, le CBC est très bien revenu dans le match, faisant preuve d'un gros courage, mais s'incline face à l'un des favoris du championnat, Blois (60-70), ce vendredi 30 septembre.

Le début de match n'était pas des plus simples pour les Caennais, avec une faute et deux ballons perdus dans la première minute. Fabien Omont offrait aux siens ses deux premiers points (2-2, 2'). Il était encore près du cercle quelques instants plus tard pour deux points de plus (4-3). Puis Jovonni Shuler et un 3-points de Marvin Phillips permettaient au CBC de prendre les devants en ce début de match (9-5, 5'). Puis 12-7 sur un nouveau tir de loin de Marvin Phillips (6'). En solo, le poste 4 du CBC y allait pour gonfler encore le capital caennais, avec une faute en prime (15-7, 6'30). Blois rattrapait alors presque son retard en une minute (15-13, 8'30). Richard Gordon contrait alors Ian Caskill sur la planche. Blois égalisait sur le coup avant de prendre les devants signant un 10-0 (15-17). Un 3-points salvateur d'Etienne Plateau donnait de l'air aux Cébecistes  (18-17).
 
Après la pause, Romain Grégoire attaquait bien le cercle (20-17). Un panier non accordé à Marvin Phillips provoquait la colère du banc caennais. Une faute technique plus tard, Blois passait devant et enchainait (20-25, 24'). La marche en avant adverse se poursuivait (20-29, 25'). Un lancer-franc d'Etienne Plateau stoppait le 12-0 en cours. Ce dernier se trouvait encore à la réception d'une superbe passe de Philippe Da Silva  (23-33, 26'). Ensuite, Caen restait à quai jusqu'à la mi-temps  (23-41).
 
Au retour des vestiaires, les cébécistes démarraient bien avec notamment Jovonni Shuler et Ian Cakill efficaces devant (29-43, 24'). Ils s'accrochaient face à une très belle équipe. Ian Caskill s'arrachait notamment sous le panier pour deux points (35-51, 26'). Etienne Plateau allumait à 3-points dans la foulée pour réveiller le Palais des Sports  (38-51, 28'). A six secondes du gong Philippe Da Silva réussissait son premier shoot sur la ligne de lancer-franc, mais Marvin Phillips se trouvait au rebond avant de scorer dans la foulée  (43-53). Tous les espoirs étaient alors permis.
 
Appliqués et avec un Palais debout, les Caennais y croyaient toujours. Philippe Da Silva marquait une première fois (44-53, 31'). Il fallait attendre quelques minutes avant de voir le panier suivant, quand Etienne Plateau trouvait la faille de loin (47-53, 33'), avant que Camille Eleka ne réduise encore l'écart (49-53). Malgré l'ambiance, Blois se donnait de l'air  (49-59, 35'). Un nouveau 3-points de Marvin Phillips ranimait une fois de plus l'espoir  (53-56). Mais un tir de loin de Jason Jones, le seul derrière la ligne réussi par Blois dans la soirée, permettait à l'ADAB de respirer à nouveau (55-62, 38'). Caen ne reviendrait plus (60-70).