Première victoire en NM1 pour le CBC

Pour sa première rencontre à domicile en championnat, le CBC ne sait pas manqué et a battu Berck 80-65, ce vendredi 9 octobre pour le compte de la 3e journée de Nationale 1.
 
La soirée débutait bien pour les Caennais qui menaient rapidement 10-4, avec notamment six points de Jovonni Shuler, avant que Romain Grégoire ne score de loin (13-4). Puis après quatre premieres minutes trés intenses sur le plan offensif, c'était au tour des défenses de parler. Camille Eleka en solo donnait malgré tout dix points davance aux siens (15-5). Adroit, l'arrière cébéciste alignait les unités quelques instants plus tard à 3-points (18-7, 7'). Mais les Caennais pêchaient à la finition dans les dernière minutes de ce premier acte. Berck en profiatit pour réduire l'écart (20-15).
 
Berck continuait à bien travailler sous son panier pour gêner les offensives caennaises et sur un 3-points, revenait encore un peu plus dans le coup (24-21). Mais Camille Eleka tirait les siens vers le haut (27-21, 12'). Le match devenait alors assez haché avec beaucoup de fautes de part et d'autres (7-9 après 14 minutes). Caen gardait cependant le contrôle grâce à une bonne adresse aux lancer-francs. Et Ian Caskill insistait comme il fallait sous le cercle pour porter le score à (35-28). Marvin Phillips profitait ensuite d'une bonne passe pour conforter l'avance carnnaise (39-31), mais les Cébecistes oubliaient de défendre sur la relance nordiste (39-33). La fin de première mi-temps était compliquée avec un retour berckois (42-38).
 
Après la pause, Caen revenait alors parfaitement. Plusieurs 3-points dont un de Philippe Da Silva donnait 11 unités d'avance aux Caenais (51-40). Le CBC continuait sa marche en avant avec 3-points d'Etienne Plateau (56-42) et semblait enfin prendre ses distances. Mais paradoxalement, Caen ne s'échappait pas pour autant. Berck revenait encore et Romain Grégoire brisait la dynamique adverse (58-48, 27'). Encore une fois, les Nordistes ne lâchaient rien est revenaient à une longueur (58-57).
 
Trois points de Jovonni Shuler donnaient une nouvelle fois de l'air au CBC (61-57, 31'). Puis suivait un gros contre de Ian Cakill et deux gros temps forts caennais devant, pour porter le score à 66-57, grâce notamment à des tirs de loin de Camille et Etienne. La marche en avant continuait 72-60, jusqu'à ce que Camille Eleka décolle sur un alley-oop suite à un service de Philippe Da Silva pour faire exploser de joie le Palais des Sports (74-60). La cassure était définitive, pour finalement terminé la rencontre sur la marque de 80 à 65.
 
La Rochelle - CBC : 80-65 (20-15 / 22-23 / 16-19 / 22-8)