Le CBC domine Angers

Le CBC s'est imposé sur son parquet dans un match important dans la course aux playoffs contre Angers (76-64), ce vendredi 12 février à l'occasion de la 21e journée de Nationale 1.

Les acteurs présents sur le parquet nous offraient un début de match très offensif. Et à la faveur d'une belle réussite à 3-points, Angers était devant après cinq minutes de jeu (9-14). Marvin Phillips y allait de son dunk pour secouer tout ça (11-14). Mais dans le foulée les Angevins réussissait un 2+1 avec la faute, avant que Romain Grégoire ne soit en réussite de loin (14-17, 7'). Puis le n°28 du CBC obtenait lui aussi une faute après avoir marqué (17-18, 8'). Les deux équipes se tenaient et bien malin celui qui pouvait dire qui des deux équipes allaient pouvoir s'imposer ce soir (21-22).

Après la pause, Caen passait devant pour la première fois de la partie (26-25, 14'), mais la lutte restait âpre. Camille Eleka s'arrachait sous le panier adverse pour prendre un rebond difficile avant que Marvin Phillips ne s'applique (29-29, 15'). Dans une très belle ambiance, avec une nouvelle fois une salle pleine, les deux équipes ne se quittaient plus (31-31, 16', puis 34-34, 17'). Caen passait devant, puis Angers mais Philippe Da Silva faisait le travail à 3-points, avant que Marvin Phillips n'arrache tout sur le panier (40-37, 19'). Les deux équipes étaient dos à dos au moment de regagner les vestiaires (40-39).

La force du banc

Après la pause le message était clair dans les têtes cébécistes : contenir un peu mieux les offensives adverses. Angers avait trop marqué. Les deux premières attaques adverses étaient d'ailleurs vaines. Fabien Omont en profitait pour marquer un premier panier (42-39, 22'). Mais Angers réagissait tout de suite (42-43, 23'). Puis Bryson Pope contrait Koma sous le panier caennais avant que Fabien Omont ne fasse la différence en face (44-43). Quelques instants plus tard, en contre, c'est Bill Clark qui faisait le show sur un dunk (50-43, 25'). Angers n'avait pas dit son dernier mot comme en témoignait un 3-points de Thibaut Lonzième (3/5 de loin ce soir), et un beau mouvement de Darnell Dodson (50-48, 26'). Bill Clark arrosait à 3-points mais ça répondait en face (56-51, 28'). La fin du troisième quart-temps intervenait sur le score de 59-53 en faveur des locaux.

Au début du dernier acte, il semblait bien difficile de marquer de chaque côté. Yann Siegwarth débloquait le compteur à 3-points (61-53, 33'). Puis Philippe Da Silva et Bryson Pope faisaient la différence (66-55, 35'). Pope, Omont et Clark se montraient encore adroits par la suite pour maintenir l'écart et même le porter à +12 au coup de sifflet final après deux lancers-francs réussis du capitaine caennais (76-64). A noter une nouvelle fois, l'importance du banc cébeciste, auteur de 27 points ce soir contre 16 pour son homologue angevin. De bon augure avant un déplacement compliqué chez un mal classé, ce mardi à Vitré.