Le CBC a tenu la dragée haute à Blois

Dans ce choc face au leader de Nationale 1, le Caen Basket Calvados s'est incliné à Blois, après un match très intense, ce samedi 27 février pour le compte de la 24e journée. 

Pour ce match sur le parquet du leader, Hervé Coudray avait décidé de miser sur Calasan, Ateba, Da Silva, Clark et Phillips pour constituer son cinq majeur. Et Philippe Da Silva ouvrait les débats de la plus belle des manières avec un 3-points réussi sur le premier tir caennais (0-3, 1’). Mais rapidement Blois recollait au wagon et passait devant (4-3, 3’), avant que Philippe Da Silva ne score encore de loin (4-6, 4’). Marvin Phillips l’imitera peu après (10-9, 7’). Et clairement en ce début de rencontre, les défenses avaient la parole. L’intensité était telle que la pression exercée sur les shooteurs de faisait ressentir sur l'adresse. Et ce n’était pas un hasard d’ailleurs si les hommes d’Hervé Coudray peinaient à trouver des solutions offensives sous le panier. C’était encore un 3-points qui permettait aux Caennais de rester au contact, cette fois par Romain Grégoire (12-12, 8’). Blois finissait ce premier quart temps devant, d’une courte tête (14-13).

Dans le deuxième acte, les points ne se faisaient cette fois pas attendre. Fabien Omont obtenait un lancer-franc qu’il réussissait après avoir marqué de près (16-16, 11’). Mais dans la foulée, Jason Jones bénéficiait également de ce genre d’action pour donner trois longueurs d’avance aux siens (19-16, 12’). Heureusement, Marvin Phillips veillait au grain et signait cinq points de suite (21-21, 14’). Puis les équipes se répondaient du tac au tac jusqu’à ce que les joueurs du Loir-et-Cher ne creusent un petit écart : +4 sur un panier de Zaire Taylor (29-25, 17’). Blois terminait fort et un 3-points de Benjamin Monclar faisait notamment très mal (34-27, 18’). La fin de cette première mi-temps se jouait beaucoup sur la ligne de lancer-franc, jusqu’à ce que Benjamin Monclar - encore lui - n’ajoute un nouveau tir de loin (39-31, 19’). Romain Grégoire répondait au buzzer (41-36) ! Ouf !

De -12 à -1 en 6 minutes

Au retour des vestiaires, Caen repartait du bon pied avec un premier panier de Marvin Phillips (41-38, 21’). Puis les hommes d’Hervé Coudray revenaient à un point sur un panier de Nemenja Calasan (43-42, 23’), avant que Gordon et Monclar ne redonnent de l’air à Blois (47-42, 24’). Mais un panier de Marvin Phillips puis un 3-points de Fabien Ateba remettaient les deux formations à égalité (47-47, 25’). Encore une fois Blois finissait bien avec cinq points de suite de Gordon, dont un 3-points (52-47 - 20 points pour lui ce soir). Dans ce quart temps, les défenses avaient à nouveau eu le dessus : 11-11 !

A l’entame du dernier acte, pendant que le compteur du CBC restait bloqué, celui de Blois gonflait : 7-0 en moins de deux minutes (59-47, 32’). L’orage était passé. Bryson Pope sortait alors le tir de loin qu’il fallait (59-52, 34’). Mais plusieurs shoots manqués laissaient les Calvadosiens à distance jusqu’à ce que Fabien Ateba ne ramène le score à -6 (61-55, 35’), puis -5 sur un lancer franc de Bryson Pope (61-56, 36’). La paire Monclar-Gordon faisait alors encore des siennes dans le rang des locaux, avec le premier à la passe et le second à la conclusion (63-58, 35’).
Le final devenait passionnant car Zaire Taylor scorait à 3-points mais Bryson Pope, de loin également, répondait immédiatement (68-63, 38’). Caen poussait alors fort pour revenir à -3 avec deux lancers réussis de Nemenja Calasan (68-65, 38’). C’est encore lui qui quelques instants plus tard, ramenait Caen à une longueur (68-67). Mais les dernières secondes étaient à l’avantage de Blois avec deux lancers réussis par Benjamin Monclar. Il restait alors 12’’ à jouer. A 3-points, Caen ne trouvait pas la mire et ne revenait pas. Une issue d’autant plus dommage que les Cébécistes menés de 12 points à sept minutes de la fin, avaient su revenir dans la partie. Belle prestation face au leader de Nationale 1, bien parti pour monter en Pro B. Il faudra à nouveau être costaud pour faire bonne figure à domicile, vendredi prochain face au Get Vosges, dans la course aux playoffs.

Le Mini Movie FFBB sur le CBC