C'est passé pour le CBC à Berck

Samedi 6 février, le CBC s'est imposé à Berck pour le compte de la 20e journée de Nationale 1. 

En début de match, la parole était aux défenses. Et notamment à celle de Berck qui après trois minutes n'avait encaissé qu'un seul panier (6-2). Mais Bill Clark à 3-points donnait un peu de couleur au compteur caennais (6-5, 4'). Nordistes et Normands restaient roue dans roue pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce que Romain Grégoire ne décoche un bon 3-points (8-12, 6'). Piqués au vif, les Berckois réagissaient fort : ils alignaient un 10-0 (19-12, 9'), avant de boucler le premier acte sur le score de 19-14.

Le jeu caennais se mettait peu à peu en place, d'autant que l'adresse revenait. 
Deux 3-points de Marvin Phillips puis de Philippe Da Silva permettaient aux Caennais de revenir à trois points (28-25, 14’), après être tombés à moins huit. Un peu plus tard, Camille Eleka allait prendre un rebond offensif offensif, avant de le convertir en panier réussi (28-27, 14’). Le CBC passait ensuite devant, mais terminait finalement derrière au moment de rejoindre les vestiaires à la mi-temps (39-38).

Mais de retour sur le parquet, les Cébécistes allaient réaliser leur acte le plus abouti, remporté 32-18. Dans les cinq premières minutes, le CBC signait un 11-0 dans lequel Fabien Omont et Camille Eleka se montraient très efficaces (41-53, 25’). L’écart gonflera même à +17 points quant Fabien Omont convertissait deux lancer-francs (51-68, 19’). Caen avait alors fait le plus dur avant le dernier quart-temps parfaitement maîtrisé, malgré quelques difficultés à contenir certaines offensives. D’ailleurs Berck s’imposa 25-24 dans cet acte.

Avec cette victoire, Caen conforte sa place de sixième, profitant notamment des défaite du Get Vosges face à Bordeaux (63-68) et de Angers contre Saint-Vallier (65-73), vendredi 5 février. Autant dire que la réception des Angevins vendredi 12 février au Palais des Sports s’annonce passionnante.