Défaite sur le parquet d'Avignon 

Le CBC s’est incliné sur le parquet de Sorgues-Avignon (100-85), ce samedi 2 avril pour le compte de la 30e journée de Nationale 1. 
 
Pour se relancer après deux défaites consécutives, le CBC se voyait proposer Sorgues-Avignon, en déplacement. Certes une équipe de la deuxième partie de tableau, mais au bilan quasi impeccable depuis la fin février avec six victoires lors de ses sept derniers matchs. Si les locaux ouvraient le score, Caen réagissait rapidement et menait même de 7 points après seulement une minute et dix secondes de jeu sur un 3-points de Marvin Phillips (2-9). Le SAP Vaucluse lançait enfin la machine et signait un 8-0 convaincant pour reprendre la main sur un panier de Geider (10-9, 3’39’’). La suite offrait une large domination offensive des locaux. Dans les dernières secondes du premier acte, un panier de Fabien Omont permettait aux siens de revenir à six unités (29-23), mais un shoot réussi de loin de Andre, permet au SAP de parfaitement boucler l’affaire (32-23).
 
Le deuxième quart-temps partait sur des bases bien plus défensives. Après trois minutes de jeu, seuls sept points étaient inscrits contre 15 dans le même temps, dans le premier. Un 3-points de Marvin Phillips réduisait l’écart (34-28, 12’38’’). Clairement les Caennais durcissaient le ton derrière, ne laissant leurs adversaires n’inscrire que cinq points dans les cinq premières minutes. Tout semblait donc aller pour le mieux, le CBC revenant à trois longueurs, avant de lâcher dix points en 90 secondes (47-35, 17’). Il fallait alors batailler ferme pour rester au contact. Devant, Romain Grégoire et Nemenja Calasan faisaient le travail sous le panier (49-40, 18’). Un shoot à 3-points de Fabien Ateba à quelques secondes de la mi-temps faisait un bien fou aux Caennais pour rester dans la partie (52-44, mi-temps).
 
Au retour des vestiaires, les locaux conservaient leur avance, et se donnaient même un peu plus de marge sur un 3-points réussi de Geiger (60-49, 33’). C’était avant que Bill Clark ne l’imite (60-52), mais Zygimantas y allait lui aussi de son shoot de loin (63-52, 34’), avant que Kaba ne mette les siens à l’abri de près : +13 (65-52, 25’). Heureusement, Fabien Ateba ne se laissait pas impressionner et marquait à nouveau de loin (65-55, 26’). Le combat de longue distance se poursuivait. Romain Grégoire s’y mêlait (65-58, 26’), mais tout de suite, le SAP appuyait de nouveau sur l’accélérateur pour signer un 6-0 (71-59, 27’). C’est le moment que Geiger choisissait pour assommer les Caennais, à nouveau à 3-points (74-60, 28’). Les Cébécistes se battaient alors pour conserver une chance de revenir dans la dernière manche. Un 3-points de Marvin Phillips allait dans ce sens (76-66, 29’, 78-66 à la fin du troisième quart-temps).
 
Ce dernier volet commençait de la meilleure des manières pour le CBC, avec tout d’abord deux points de Bryson pope, avant que Marvin Phillips n’envoie un 3-points (78-71, 31’). Mais derrière le SAP signait lui un 9-0 préjudiciable (87-71, 33’). Les hommes d’Hervé Coudray étaient à nouveau dans le dur (92-76, 35’), et un 3-points de Romain Grégoire sauvaient les meubles (92-79, 36’). Obligés de provoquer la réussite de loin pour revenir, les Cébécistes ne la rencontraient pas sur chaque tir, à la faveur de Sorgues-Avignon qui atteignait la barre des 100 points sur un 3-points de Kaba (100-85, 39’). Mais la messe avait été dite bien avant. 
 
Le CBC recevra Bordeaux, vendredi 8 avril, au Palais des Sports de Caen. Le suspense est au rendez-vous en cette fin de saison ! A quatre journées de la fin, tout est jouable. Go CBC.